Comment savoir si un candidat est vraiment motivé

En entretien, les candidats, étant conscients que cela peut être un atout pour eux, se disent être véritablement motivés par le poste. Et bien évidemment, la motivation constitue réellement un critère de sélection pour les recruteurs. Cela explique donc pourquoi, certains candidats affirment être motivés, mais ne le sont pas tant que ça.

Donc, comment savoir si c’est véritablement le cas ? Si cette motivation est vraiment présente ? Découvrez la réponse à cette question à travers ce dossier ici présent.

La communication non verbale ou la jauge de motivation la plus efficace

D’une manière générale, lorsque l’on ment, les gestes nous trahissent toujours. Cela explique pourquoi pour jauger la motivation d’un candidat, il est fortement conseillé de se fier à la communication non verbale.

La communication non verbale, qu’est-ce que c’est ? Eh bien, ce sont nos gestes, notre comportement, notre posture, etc., lorsque l’on est en présence d’une autre personne. Souvent, ce sont des gestes inconscients qui sont capables de confirmer ou de dénier beaucoup de choses. En tout cas, lorsque l’on se fie à la communication non verbale, on est capable de déceler la véritable image d’un individu.

En recrutement, analyser la communication non verbale va vous permettre de discerner la motivation, le sens de leadership, l’écoute, la confiance en soi et bien d’autres traits caractéristiques. Chose qui va vous permettre de recruter des talents. 

  • En tant que recruteur, il est donc essentiel pour vous de prêter une attention particulière à ce genre de petit geste. On peut même affirmer que c’est cette capacité qui fait de certains recruteurs les meilleurs.

 

  • En tout cas, pour desceller le niveau de motivation d’un candidat, vous aurez surtout à repérer si ce qu’il dit correspond réellement à ce qui est vrai. Comment ? En vous concentrant sur certains détails physiques.

 

  • D’abord, essayez de repérer si votre interlocuteur vous regarde dans les yeux pendant l’entretien. En effet, le contact visuel est le premier signe qui trompe lorsque quelqu’un vous ment. Si son regard est fuyant, c’est que sûrement il n’a pas dit toute la vérité.

 

  • Concentrez-vous également sur la posture du candidat. Est-ce que celui-ci paraît crispé et tendu ? Se tient-il correctement lorsqu’il répond à vos questions ? Le fait d’être crispé pourrait trahir un mensonge bien déguisé.

 

  • Durant l’entretien, pour jauger si un candidat est motivé ou non, nous vous conseillons également d’analyser son comportement. Est-ce que votre candidat écoute attentivement ? Est-ce qu’il prend des notes ou vous démontre d’une quelconque façon qu’il a de l’intérêt pour ce que vous dites ?

Finalement et non des moindres, la tonalité et le volume de sa voix peuvent également constituer un signe qui ne trompe pas. Bien sûr, la tonalité de la voix peut également être influencée par la nervosité, en tout cas, ce signe peut également démontrer l’émission d’un mensonge.

Notez toutefois que la communication verbale est différente chez chacune des personnes. Ce n’est donc rien d’exact. Pour un candidat, un entretien d’embauche peut constituer une véritable source de bouleversement. Une source de bouleversement qui pourrait déclencher un comportement étrange une fois le moment venu. Il faudra donc faire preuve de discernement.

Poser les bonnes questions pour jauger la motivation d’un candidat

Vous vous en doutez sûrement, mais l’entretien d’embauche ne constitue pas une étape faite par plaisir. Au contraire, l’entretien constitue une étape essentielle pour le processus de sélection. Une étape qui va vous permettre de repérer par vous-même les compétences, les capacités et les traits caractéristiques d’un candidat.

Pourquoi un entretien d’embauche est nécessaire ? Eh bien parce que le CV et la lettre de motivation sont des documents préparés au préalable. Ils peuvent donc résulter de longs moments de réflexion qui trahissent l’authenticité. En procédant à un entretien, vous pourrez faire en sorte d’obtenir des réponses immédiates et spontanées des candidats. Chose qui va vous permettre de déceler le faux du vrai dans ses dires.

Notre tout premier conseil pour jauger la motivation d’un candidat en entretien : ne soyez pas trop direct. En effet, si vous faites référence à la motivation dans les premières questions, le candidat fera en sorte de vous plaire grâce à ses réponses. Optez donc plutôt pour des questions indirectes du genre : « Pendant vos heures de services, quelles tâches préférez-vous faire le plus et quelles sont celles que vous voulez le plus éviter ? »

L’idée ici est d’avant tout identifier si oui ou non le candidat est motivé. Priorisez donc également les questions qui vont vous permettre de repérer les facteurs de motivation du candidat. Est-ce que le candidat est plutôt motivé par la rémunération et les avantages du poste ? Ou bien, est-ce que les facteurs qui influencent sa motivation sont beaucoup plus profonds (besoin de compétence, besoin d’autonomie, etc.)?

Finalement, nous vous conseillons également de prêter une attention particulière aux attentes et aux ambitions du candidat. En effet, si le poste lui convient et l’intéresse, même si la motivation n’était pas présente de base, celle-ci suivra sûrement.

Prendre du recul pour faire preuve de discernement

Lorsque vous aurez à faire passer des entretiens en temps réels, il se peut que vous voyiez passer des dizaines de personnes devant vous. Et cela peut durer de nombreuses heures. Or, lors de ce genre de processus, il est important de faire preuve de discernement. Chose assez difficile à faire lorsque l’on ne prend pas assez de recul.

Au lieu de vous enflammer directement sur le profil d’un candidat et choisir le meilleur talent qui soit, la meilleure chose que vous puissiez faire sera donc de prendre du recul. Sinon, vous pouvez tout aussi bien vous faire aider par un autre membre de votre équipe de recruteur. 

Conclusion sur comment savoir si un candidat est motivé

En tant que recruteur, vous aurez donc l’occasion de tomber sur de nombreux individus affirmant être motivés. Et votre rôle sera de discerner leurs dires de la réalité. Pour ce faire, vous avez la possibilité de vous fier à la gestuelle du candidat, mais également aux réponses à vos questions. En tout cas, quelle que soit la méthode utilisée, il faudra que vous fassiez preuve de discernement. Un atout essentiel pour un recruteur.

Talentissim votre cabinet de recrutement et de coaching professionnel : spécialisé sur l’emploi et le coaching en enteprise depuis plus de 20 ans, nous proposons régulièrement des offres d’emploi dans toute la France. Venez découvrir nos offres d’emploi ici